Connect with us

News

#1 R.J Barrett – NCAA : la pépite de Duke, prêt à être une sorte de DeMar DeRozan 2018 ?

Source photo : Twitter
C’est parti pour découvrir les nouvelles pépites du basket US, vous retrouvez les meilleurs joueurs qui représentent le mieux l’avenir du basket. Des lycéens aux joueurs NCAA !

Désolé Zion mais ce R.J Barrett est tout simplement LE meilleur joueur de la cuvée, le meilleur lycéen de l’année écoulée. Fait plutôt rare, il a pris sa décision un an avant le début de saison avec Duke. Car oui, il a choisi les bluedevils ! Le canadien a même conduit son équipe au bilan parfait de 31 victoires pour 0 défaite avant le tournoi national. Ce n’est pas une surprise si on vous dit qu’il a scoré presque 30 points par match cette saison.
C’est en tout cas un nom à retenir et surtout des matchs à regarder ! Son principal fait d’armes et ce fameux championnat du monde en U19. Le joueur a tout explosé sur son passage. Il a permis au Canada à décrocher la médaille d’or mais en plus de ça, il a été élu meilleur joueur du tournoi. Nouvelle preuve que les Canadiens font partie intégrante de la planète basket.

Pour son âge, il a un physique déjà fort. Que ce soit ses bras, ses solides épaules, ses jambes, R.J Barrett n’a même pas besoin d’aller à la salle comparé aux autres jeunes de son âge. Il est un de ces joueurs capables de tout casser dans la raquette et il n’a pas peur des moments clutchs. Difficile de voir un petit jeune aussi fort mentalement et peu importe la compétition, il a montré que sa tête est déjà prête. Il arrive à shooter au-dessus de la défense avec une facilité déconcertante. Il est d’ailleurs très bon à 3 points pour un slasher, frôlant les 40% à 3 points. Et pour terminer sur le côté positif, la défense sur l’homme est très solide.
Comme tout joueur, il n’y a pas que de points positifs. R.J a encore dû mal à se créer son shoot, lorsqu’il s’agit de se créer son espace. Il a montré des difficultés face à des défenseurs longs. Que ce soit pour shooter ou se faire son espace dans la raquette. Sa défense n’est pas mauvaise mais à la manière d’un D-Wade, il se prend pour ronflex lors de sa défense off-ball. Barrett devra aussi s’améliorer aux lancers, là où il n’atteint même pas les 60%.
Pourra t-il être une sorte de DeMar DeRozan ? Il ne peut pas être encore comparé à un T-Mac ou Kobe, car il n’a pas encore cette capacité à se défaire de tout type de défense. Mais il a toutes les capacités de « Debo ». Être efficace en périphérie, choisir ses spots pour planter dedans mais pas encore au point de shooter des 4 coins du terrain. Néanmoins, il a la capacité à être très fort quand c’est très chaud, contrairement à DeRozan et ce n’est pas un petit détail…

On se retrouve donc demain pour un autre portrait. Si vous êtes plutôt high school, ne vous inquiétez pas, ils auront aussi droit à leur petite fiche. En attendant, on veut tous les voir en NBA et vite !

Master en séquence émotion, culture vintage et positives vibes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







More in News