#2 Vernon Carey Junior – High School : un intérieur qui galope, drive et shoote comme un arrière ! – The Daily Dunk
Connect with us

Vidéos

#2 Vernon Carey Junior – High School : un intérieur qui galope, drive et shoote comme un arrière !

Source photo : USA TODAY
C’est parti pour découvrir les nouvelles pépites du basket US, vous retrouvez les meilleurs joueurs qui représentent le mieux l’avenir du basket. Des lycéens aux joueurs NCAA !

Après le futur phénomène NCAA Zion Williams, on retourne au lycée avec un certain Vernon Carey Junior. Le jeune joueur est annoncé comme l’un des meilleurs joueurs de la classe 2019. Il est connu pour être le fils de NFL Vernon Carey. C’est un bon gros nounours de 2m08 et 118 kilos. Il a 17 ans et va attaquer sa dernière année de lycée. Lors de cette saison, il a tourné à 26.1 points et 10.4 rebonds. Lors de la coupe du monde U17 qui a lieu en ce moment, il est plutôt pas mal et on suivra son évolution. Lorsque team USA U16 a gagné le championnat des amériques, il a tourné à 13.1 points et 10 rebonds.

Outre son corps bien puissant trop pour son âge, il est doté d’un beau shoot pour son poste et sa taille. Toujours dans la catégorie de l’impossible, Vernon Carey rappelle Anthony Davis. Il a cette capacité à driver comme un arrière. Que ce soit pour faire un cross à la D-Wade ou une euro-step à la Manu Ginobili. Très mobile, il n’en n’oublie pas d’être effrayant pour finir au cercle et court comme Flash pour souvent terminer les contre-attaques. Il a en plus ce côté « KG », n’hésitant pas à trashtalker ses adversaires. Dans le fameuse compétition U16, il avait été élu MVP… Beaucoup de qualités donc et une maturité incroyable, avec tous les skills qu’il possède. Pour terminer, il sait aussi se débrouiller au poste bas.

Mais comme chaque joueur, il a des faiblesses. S’il est considéré comme un pivot, il semble trop petit pour jouer poste 5. Il n’a que 17 ans et il est peut être tôt pour parler NBA, d’autant qu’il peut encore grandir. Même s’il est un gros dunkeur, reste à savoir s’il pourra finir les actions sur des joueurs de sa taille. Il faudra aussi qu’il gère son poids, pas vraiment à la norme. Vernon devra aussi travailler sa vision de jeu et éviter de forcer les passes un peu trop ouloulou mais il est encore jeune, il a le temps de travailler les faiblesses. Il en va de même pour ses choix défensifs, où il laisse son envie de contrer le ballon, est un peu trop forte.

Un joueur qui devrait être excitant à voir en NCAA l’année prochaine. Même s’il a quelques défauts à gommer, le joueur possède du toucher balle en mains, une denrée rare pour une grand ! 

Master en séquence émotion, culture vintage et positives vibes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







More in Vidéos