Baylor champion universitaire : Jackson aussi clutch que Mike dans une finale de dingue ! – The Daily Dunk
Connect with us

News

Baylor champion universitaire : Jackson aussi clutch que Mike dans une finale de dingue !

Source photo : ESPN

C’est officiel ! Baylor est champion universitaire dans une rencontre à couper le souffle et un finish incroyable. Jackson a planté 26 points dont deux shoots décisifs, bien aidée par Brown pour s’adjuger un titre avec une saveur spéciale.

Dans une salle comble à Tampa, la finale n’allait pas décevoir, même ceux qui ne sont pas accoutumer du basket féminin. Notre Dame et Baylor proposeront une finale de haute qualité, avec des péripéties à la Game of thrones. En espérant que les garçons puissent faire de même ce soir à 3 heures. Attaquer une zone n’est jamais facile, les joueurs du dimanche savent de quoi on parle. Avec leur patience, Baylor va frapper en premier avec un jeu très propre et une aisance offensive. Sur un joli shoot de Brown, Notre Dame est obligé de prendre un-temps mort. Déjà 10 points d’écart à la moitié du 1er quart-temps. Faut dire qu’en shootant comme Russell Westbrook avec un 1/13, ne facilite pas les choses. Le collectif de Bears est au-dessus, tout étant agressifs in the paint et ils se retrouvent à +11 après 10 minutes ! L’héroïne du jour, Jackson, plantera le lay-up au buzzer pour fermer la période !

Alors que l’écart commence à être conséquent (18 à 33), Notre Dame a montré en avoir dans la tête. Blowout ? Il n’en n’est pas question et la réponse sera violente. Ogunbowale montre sa puissance offensive en dégainant des 4 contres du terrain pour repasser sous la barre des 10 points. Mais c’est encore cette diable de Brown, qui fera tout pour maintenir cet écart. Baylor fait un véritable massacre avec 30 points in the paint contre… 8 pour Notre Dame !

Auteur de 31 points Ogunbowale ne veut pas lâcher l’affaire et rentre swish après swish dans ce début de 3ème quart-temps. Malheureusement, cette période est marquée par la blessure terrible de Cox.. On peut voir son père dans un état second et les pleurs de la joueuse dans une salle devenue silencieuse. Et s’en vient les applaudissement du public et même de l’équipe adverse, qui ne vous nourrira que de frissons. Même en finale, le respect est présent. Ogunbowale plantera 10 points dont le buzzer pour entretenir l’espoir avec 11 points d’écart avant un 4ème quart-temps qui sera exposlif.

Est-ce qu’on doit vraiment dire le nom de celle qui va être clutch ? Bon allez, Ogunbowale. Avec un 3+1 dans le corner, il n’y a plus que 5 points d’écart à 9 minutes de la fin. Faut sortir les glaçons car le sang froid doit être maintenant le nouveau thème de la soirée. Un temps-fort de seulement 1 minute 30 mais qui change la situation de manière spectaculaire. Sauf qu’en face son alter-égo montre aussi ses talents de shooteuse. Avec ses 26 points, Jackson fait tout pour garder un écart conséquent. Son duo avec Brown fait bien des misères à Notre Dame. Ca se répond dans tous les sens, comme un jour de fête foraine au stand trick-shots. Elle avait déjà planté 6 points dans ce dernier quart-temps mais Mabrey a encore envie. Elle plante un shoot incroyable à 4 minutes de la fin TIE GAME ! Fini la zone, les gladiateurs sont sur le terrain prêt à boire du sang. La dernière minute vaudra son pesant de cacahuètes. Egalité à 47 secondes de la fin, Jackson claque le shoot clutch mais elle n’a pas fini de faire parler d’elle pour sa dernière année. Baylor égalise sur deux lancers et qui va rentrer le shoot de la gagne ? Chloe Jackson bien entendu… Sur un lay-up suite à une percée incroyable, elle délivre les siens.
La suite est tragique. Pourtant on fire, Ogunbowale faire 1/2 aux lancers alors qu’elle était la meilleure shooteuse ce soir.

C’est la terrible loi du sport. Baylor l’emporte suite à un gros collectif mais surtout Jackson bien trop clutch pour ce monde. Une finale dont on se souviendra pendant un paquet de temps. MERCI COLLEGE BASKETBALL !

Master en séquence émotion, culture vintage et positives vibes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News