Connect with us

News

#BigEast : quand Pat Ewing upset Chris Mullin au madison square garden…

Wikipedia
C’est désormais officiel, aucune équipe de la Big East est encore invaincue en matchs de conférence. Creighton prend seul la tête de la conférence grâce à un match joué en plus que ses poursuivants.
  • Marquette 84 – Seton Hall (13) 64

Grosse surprise de la part des Golden Eagles, qui n’ont pas craqué face à la puissance des Pirates à l’intérieur. Mieux encore, ils ont dominé leurs adversaires au rebond. Alors que beaucoup d’experts voyaient Seton Hall s’emparer seuls de la conférence avec un bilan de 4-0, Marquette est venu jouer les troubles fêtes. On ne parle pas ici d’un upset en mode hold-up, mais bien d’une victoire écrasante de 20 points. Andrew Rowsey fut intenable et finit le match à 31 points. Sam Hauser a bien écarté la raquette avec ses tirs primés (4/9) empêchant Seton Hall de s’installer confortablement sous le panier. Après ses deux cartons (52 et 37 points) la semaine dernière, Markus Howard fut discret avec ses 11 points. Le coach de Marquette connaît la réputation de son équipe de shooteurs, mais a voulu imprégner un rythme élevé par des pénétrations. L’alternance des deux fit exploser la défense de Seton Hall. Très bon coup pour l’université du Wisconsin qui reste en embuscade. Le déplacement à Butler vendredi va être intéressant à suivre. Seton Hall doit se rassurer contre Georgetown samedi à domicile.

  • Creighton (25) 85 – Butler 74

Dans une salle pleine à craquer, Creighton s’impose contre Butler grâce notamment à l’excellent Marcus Foster, auteur de 23 points (21 en seconde période). Avec une avance de 17 points à la mi-temps, les Bluejays pensaient contrôler le match, mais les Bulldogs n’avaient pas dit leur dernier mot. Les multiples tentatives de run n’ont malheureusement pas fonctionné, et c’est bien Creighton qui s’impose. Double victoire pour les Bluejays qui sécurisent la première place de la conférence après la défaite de Seton Hall. Villanova, les premiers de l’AP-Top 25 n’ont joué que 3 matchs, il faudra donc s’attendre à les voir revenir. Quoi de mieux qu’une victoire samedi contre Xavier (10) à l’extérieur pour mettre la pression sur les favoris ?

  • St John’s 66 – Georgetown 69

Grosse nostalgie pour ce match, avec deux coachs qui se sont affrontés à de multiples reprises en tant que joueurs, dans ces mêmes universités. Patrick Ewing, légende des Knicks, fit les beaux jours de Georgetown dans les années 80, tout comme Chris Mullin pour St John’s à la même époque. Désormais coachs, les deux anciennes stars de la NBA savaient que ce match allait être important pour la suite de la saison. A égalité à la mi-temps, Pat’ Ewing a remobilisé ses troupes. Dans un Madison Square Garden en feu, les Hoyas ont mieux pris soin de la balle en deuxième période (17 turnovers en première, 22 au total), et la bataille du rebond fut âpre. Il reste 28 secondes à jouer, les deux équipes sont à égalité 64-64, et Jessie Govan marque un trois points importantissime pour arracher la victoire. Les Red Storm ne reviendront pas. Georgetown gagne pour la deuxième fois en 5 matchs, tandis que St John’s est toujours dernier sans la moindre victoire.

Les highlights du match :

La pression est sur Villanova dans cette conférence, qui va devoir jouer ses matchs à fond pour revenir en haut du classement. Creighton a un peu surpris son monde pour l’instant, affaire à suivre.

Sources : ESPN.com ; Youtube.com

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Saturday Night in College Basketball : tour d’horizon des résultats de la nuit dernière ! – The Daily Dunk

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique The Daily Dunk







Facebook




More in News