Connect with us

News

C’est ce qu’on appelle une branlée : les Tar Heels fracassent Elon Phoenix de 49 points

Difficile de faire plus véridique comme victoire. North Carolina n’a eu aucune pitié avec une victoire 116-67. Des joueurs du cinq au banc se sont fait plaisir et quand ton meilleur joueur ne marque pas 10 points, ça signifie bien des choses sur l’adversaire.

Le scoring est mené par Cameron Johnson et Nasser Little avec 21 points chacun. Suivi par Coby White et ses 14 points. On aurait pu s’attendre à plus de résistance d’une Mid-Major mais il n’en fut rien. 116 points est le record de points inscrits sur les 16 dernières saisons de North Carolina. L’attaque fut parfaite et face à une équipe plus faible, le programme se devait de travailler son et faire jouer ses  qualités. Une belle adresse avec plus e 51% au shoot mais qui montre aussi une de leur faiblesse : le shoot de loin. Seulement 7 paniers rentrés à 3 points et on attendra du progrès à ce niveau, sans pour autant avoir l’adresse de Stephen Curry.

Pour Phoenix Sheldon Eberhardt finit à 17 points, Steven Santa Ana termine à 14 points et Tyler Seibring à 10 points. Depuis 1918, aucun victoire direct face à North Carolina et n’a toujours pas gagné contre une équipe du top 25, depuis leur « montée » en division 1 de NCAA. Plus physique, plus athlétique, UNC a joué sur ses qualités de la salle basic fit, en témoignent leurs 29 points sur seconde chance. Malgré toutes ce belles choses, il y a une mauvaise nouvelle avec Kenny Williams. L’arrière est à un total de 0/10, depuis le début de la saison… 

Il faudra attendre lundi pour enfin jouer à domicile pour les Tar Heels contre Stanford. Tandis que Phoenix ne rejouera que le 15 face Illigan !

Master en séquence émotion, culture vintage et positives vibes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique The Daily Dunk







Facebook




More in News