Connect with us

Vidéos

Encore une fois, North Carolina ne joue qu’à deux et le paye cash : victoire des shooteurs fous de Virginia tech

Source photo : Twitter
North Carolina avait si bien commencé le match, peut être un peu trop. Victoire de Virginia Tech qui grâce à leur talent de shooteur, a fait la différence (80-69). Un upset bienvenu pour les Hokies qui réussissent le test.

C’est le moment d’ouvrir les livres d’histoire. Si vous avez suivi un temps soit peu la NCAA cette saison, vous avez remarqué que Luke Maye et Joel Berry II font partie du classement des tops scoreurs de la ligue. Il faut remonter à… Michael Jordan et Sam Perkins pour voir deux coéquipiers marquer autant dans la même équipe. Encore une fois hier, les deux ont performé avec 23 points chacun. Malheureusement le 3ème scoreur ne pointe qu’à… 5 points ! Vous n’avez pas sorti votre calculette pour comprendre qu’ils ont inscrit 46 points sur 69 de North Carolina. Même si ce n’est pas de leur bon vouloir, c’est impossible de s’en sortir comme ça, surtout face à une équipe ultra offensive en face, qui joue sur leur collectif.

Justement, Virginia State est l’équipe la plus folle au shoot de la ligue. Classé 2ème au niveau des pourcentages, elle ne tarit pas d’éloges à nouveau cette nuit, surtout derrière la ligne à 3 points, où elle réussit un magnifique 12/30 ! Il y a eu un gros big three dans le cinq de départ avec 3 joueurs à 16 points ou plus. et que dire de leur fin de première mi-temps qui sera le premier tournant du match. 3 paniers à 3 points en à peine deux minutes. Ajoutez ça une défense de fer pour terminer sur un violent 15-2 et un très gros buzzer de Robinson à 3 point (3/5).
La seconde mi-temps sera d’ailleurs assez semblable. La zone match-up fait très mal mais UNC arrive à revenir dans le match, jusqu’à ce que les soucis du scoring refassent surface, pour au final échouer encore une fois, avec un match tué à 4 minutes de la fin, avec un écart en double digit.

Certes, les fans peuvent être déçus mais le spectacle a été grandement assuré. Gros coup de cœur de la soirée pour le coach Buzz Williams, qui était une sorte de 6ème homme pour ses joueurs. Après un dernier match compliquée, que la réponse est belle !

Master en séquence émotion, culture vintage et positives vibes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique The Daily Dunk







Facebook




More in Vidéos