Connect with us

News

Être une superstar, c’est aussi manger les critiques et Trae Young apprend aussi en dehors du terrain : « Je ne veux pas trouver d’excuse, mais je n’ai que 19 ans »

Source photo : ESPN

Trae Young est la sensation de la saison en NCAA. Plus de 30 points de moyenne et presque 10 passes. Il a les éloges de tout le monde, même de la population NBA mais il apprend aussi à subir les critiques. Le parcours normal d’un jeune joueur prometteur.

Trae Young est le nouveau Stephen Curry pour beaucoup. Ce sont les comparaisons qui fusent de toute part depuis le début de la saison et vu ses chiffres et son jeu, c’est logique. Une capacité à se créer son shoot à 3 points en sortie de dribble, parfois un, deux et peut être même 3 mètres derrière la ligne. Pour lui c’est un shoot normal et le joueur de 19 ans épate tout son monde. Si ça va bien du côté personnel, c’est un peu moins le cas pour son équipe, qui traverse une petite période dans le dur. Une saison est longue et tout le monde n’attend plus qu’une chose, c’est la march madness.

Malgré toutes ces bonnes choses, Trae Young est encore jeune et il a beaucoup à travailler. Entre les turnovers, une défense parfois dilatante ou encore un côté un petit peu trop croqueur, il subit les critiques. Si au lycée ce n’était pas le cas, les médias le préparent déjà à sauter dans le grand bain. Les superstars le subissent et il faudra s’y habituer, même venant de certains fans. Il le comprendra plus tard mais les gens critiqués sont souvent les gens talentueux. Il y aura toujours quelque chose à redire et il le sait dorénavant :

« Je pense que les gens oublient que je n’ai que 19 ans. Les gens oublient ça. Je ne trouverais jamais d’excuse parce que je suis un freshman et que j’ai que 19 ans. Mais je pense que les gens l’oublient parfois. Mais ça arrive car j’ai déjà fait tellement et les gens s’attendent à ce que je fasse de grosses performances à chaque match. »

Lors des récentes défaites, il a indiqué qu’il modifierait un peu son jeu, suite à des séances vidéos. non pas pour plaire aux critiques mais tout simplement pour progresser. Mieux lire certaines actions, faire le bon choix. Car comme il le dit si bien, 14 victoires et 4 défaites, ce n’est pas si mal pour un début de saison. Côté coach, il veut toujours la même chose de la part de son joueur. Qu’il reste agressif, bien sûr, tout en faisant la part des choses entre faire le jeu et le prendre à son compte.
Ce qui est magnifique chez les Sooners, c’est que tout le monde le soutient. Même s’il a un gros quota de shoots, côté joueurs aussi, tout le monde veut qu’il continue à être agressif et continue de prendre ses shoots qu’il affectionne tant.

Trae Young est en train de devenir un grand. Il l’apprend sur le terrain et maintenant en dehors. Beaucoup d’attentes envers lui et le match contre Kansas ce soir risque d’être très attendu et les sceptiques l’attendront au tournant…

Master en séquence émotion, culture vintage et positives vibes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique The Daily Dunk







Facebook




More in News