Le collectif a pris le pas sur l’individualité : Duke mis à terre et éliminé par Michigan State ! – The Daily Dunk
Connect with us

News

Le collectif a pris le pas sur l’individualité : Duke mis à terre et éliminé par Michigan State !

Duke a peut être joué de la mauvaise manière. Pourtant, les signaux étaient forts lors de leurs derniers matchs avec des victoires avec parfois beaucoup de chance en fin de match. Malheureusement pour eux, le chemin s’arrête là mais il ne faut pas pour autant oublier leur saison folle.

24 points de Zion Williamson. 21 points de RJ Barrett. Pour le reste, seuls deux joueurs ont dépassé les 8 points. Le symbole parfait de l’offensive de Duke lors de cette March Madness. Pourtant, les Bluedevils ont l’occasion de clore l’affaire puisqu’ils ont la dernière possession. R.J Barrett joue l’isolation et se retrouve sur la ligne des lancers. Le canadien va faire 1/2, ce qui précipitera la chute des siens. Une action collective bien différente de celle de Michigan State. Pour passer devant au score, Goins a mis un 3 points en sortie de temps mort après un excellent système et le manque de communication entre Zion Williamson et Tre Jones a été tragique. Zion n’a pas à se reprocher quoi que ce soit pour autant, vu son niveau de jeu dans le money-time. On regrettera qu’il n’ait pas eu la dernière balle pour forcer la décision.

Si Goins a mis le game winner, Winston aura été le grand bonhomme de la soirée : 20 points, 10 passes et 4 interceptions. Malgré le fait qu’il ait shooté à 9/23, le joueur a été énorme pour les siens. Coach K n’en démentait pas et le qualifiait même de meilleur meneur qu’il a affronté cette saison. Concernant les déclarations remarquées après le match, Zion Williamson a déclaré qu’il était fort possible que ce soit son dernier match avec Duke, pas vraiment une surprise en soi. Dans l’ensemble du match, Michigan State aura « maîtrisé » son sujet, sans pour autant faire un véritable break dans ce match. Les coéquipiers de Cam Reddish – qui a d’ailleurs été décevant – ont passé leur temps à courir derrière le score. En prenant soin du ballon et en défendant très bien en provoquant énormément de turnovers, Michigan State a bien suivi son plan de jeu, à savoir garder le ballon loin de Zion et RJ. En attaque, l’équipe de Tom Izzo a été très patiente et ce dernier a tout simplement dé-mon-té Mike Krzyzewski en terme de coaching.

La défaite fait forcément mal pour les favoris. Seulement, il ne faut pas oublier toute la saison passée avec une énorme aventure et une saison historique en terme de hype. Maintenant, Michigan State doit aller jusqu’au bout.

Master en séquence émotion, culture vintage et positives vibes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News