Connect with us

Vidéos

Le futur joueur de Kansas Quentin Grimes a déjà l’occasion de jouer sous Bill Self !

Durant ce mois de juin a lieu les sélections pour l’équipe des Etats-Unis en U18, et c’est le coach Bill Self himself qui est aux commandes. L’occasion pour lui de commencer à superviser son futur poulain.

Parmi les 18 joueurs retenus qui postulent à une place dans le groupe final de 12 joueurs qui joueront au Canada fin-juin pour la coupe des Amériques, Quentin Grimes a donc l’opportunité de travailler avec son futur coach. Huitième du classement des 100 meilleurs lycéens créé par ESPN, l’arrière de « The Woodlands College Park High School » a un profil très intéressant. Voici ses highlights du Hoop Summit :

Nous nous intéressons de près à ce joueur maintenant, car c’est une page qui se tourne pour Kansas. Après Frank Mason, c’est Devonte Graham qui s’en va après plusieurs saisons sous Bill Self. Le coach a donc en effet eu l’habitude d’avoir des meneurs pendant plusieurs années pour les forger selon sa vision des choses. Pour la prochaine saison, il aura deux meneurs freshmens et un sophomore. C’est donc le début de quelque chose de nouveau pour tout le monde, et Quentin Grimes peut représenter le nouveau Kansas, lui qui est monté de niveau progressivement sur la saison. Pour la classe 2019, il est accompagné de Devon Dotson (#4 des meneurs) et David McCormack (#3 des pivots), deux joueurs qui ont eu une grosse hype au lycée.

En ce qui concerne le chapitre Team USA, coach Self le voit comme un joueur parmi d’autres, et ne veut pas dégager la moindre individualité afin de créer un groupe capable de jouer ensemble. Rien n’est fait pour l’instant, il reste encore quelques entraînements collectifs à réaliser. Cependant, la jeune pépite est confiant et conscient de son talent, malgré toute la pression qu’on lui donne pour prendre le relais des Devonte Graham, Svi Mykhailiuk, Malik Newman etc :

Je fais juste ce que je sais faire sans me soucier de ce que font les autre, je me concentre juste sur moi pour devenir meilleur.

Le futur de Kansas est là, et il s’annonce brillant. Nous aurons peut être la chance de le voir dans le groupe final des Etats-Unis pour le championnat international, en attendant nous allons nous contenter de nous « hyper » pour la saison prochaine.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







More in Vidéos