Connect with us

News

Legends classic championship : le sniper Tony Carr de Penn State n’a pas pu sauver son équipe !

Source photo : roar lion roar
Penn State n’a pas à rougir de son match. Un peu trop courte en attaque lors de la 2ème mi-temps, la fac s’incline face à Texas A&M (98-87).

Vous vous demandez encore, c’est quoi ce machin ? Petit cours d’histoire pour vous expliquer la chose en deux temps, trois mouvements. Comme son nom l’indique, le Legends Classic Championship est un championnat qui regroupe 8 équipes de conférences différentes. Cela permet aux petites conférences de créer la surprise à base d’upsets. Vous pouvez comparer ça à la march madness, à un niveau moindre. Alors imaginez une petite fac l’emporter, c’est forcément bon pour la suite de la saison !

La petite fac du jour se nomme Penn State et elle n’est pas connue pour le basket. Dites vous bien qu’une victoire face à Texas A&M, qui est une des 20 meilleures facs du pays, ça ferait du bon buzz pour Penn State. On voit clairement que les équipes sont balèzes dans ce Legends Classic Championship. Elles se répondent du tac au tac d’entrée de jeu. On fera semblant de ne pas voir la défense de zone, qu’on apprécie guerre à la rédaction. Mais c’est le monde de la NCAA et si vous n’êtes pas communs à ce genre de défense, il faudra vous habituer.
Tony Carr va en tout cas leur leur faire payer cash du côté de PSU. Il a beau être le seul pur shooteur sur le terrain, il n’hésite pas à balancer 2 mètres derrière la ligne. Il faut lui envoyer les marcheurs blancs car sa première mi-temps est exceptionnelle avec 21 points, alors que son équipe en a planté 40 ! Le match est de haute facture avec 10 changements de « lead » ! Malheureusement la défense ne suit pas et que de points perdus sur la zone press de Texas A&M !

En seconde mi-temps, Carr a bien dû mal à débuter avec toutes les tentacules autour de lui et c’est Wilson qui en profite du côté de Texas A&M avec un 9-0 à lui tout seul pour faire un bon break. Penn State ne s’en remettra pas et au mieux, reviendra à 6 points. Hormis Carr et Stevens (23 points), c’est le vide intersidéral.
Texas A&M aura vendangé sur la zone press adverse avec 17 balles perdues et le score n’est pas révélateur du leur match.

Un match de très bonne facture mais qui ne se finit pas bien pour l’outsider, dommage !

 

Master en séquence émotion, culture vintage et positives vibes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique The Daily Dunk







Facebook




More in News