Connect with us

News

Michigan State a échappé de peu à l’upset : victoire 96-93 contre Iowa !

Cette nuit, les Spartans jouaient dans l’enceinte des joueurs de l’université d’Iowa, et on a bien cru qu’ils allaient repartir bredouille. Un rush de fin de match leur a permis de repasser devant au score et de consolider cette avance.

Actuels troisièmes de la Big Ten derrière Purdue et Ohio State, les joueurs de Michigan State guettent le moindre faux pas de leur part, mais l’erreur de parcours n’était pas loin hier soir face à de valeureux joueurs d’Iowa. Sur une série de 6 victoires de suite avant le match, ils affrontaient une université mal en point au classement, qui n’a connu que 3 victoires en 12 rencontres.

La pression avait commencé sur les Spartans qui n’arrivaient pas à se détacher au score malgré une attaque plutôt efficace. La défense n’était pas très présente des deux côtés, et cela a donné un score de 48-42 à la mi-temps, avec des Hawkeyes qui restent au contact.

La seconde période prend une autre tournure. Après seulement 2 minutes et 30 secondes de jeu, le score est réduit à 2 petits points d’écart, toujours en faveur de Michigan State, grâce à une passe dans le dos de la défense pour un lay-up facile. Les deux équipes sont plutôt à l’aise en attaque, mais sont en galère pour faire un stop défensif. Jusqu’à ce qu’on voit les Hawkeyes égaliser avec 14 minutes restantes à jouer, 60-60. Sur un lancer franc, Iowa prenait la tête pour la première fois de la rencontre. L’écart s’est même agrandi à 4 points avec 68-64, et on les voyait bien partis pour continuer dans cette voie. Grâce à un trois points à l’angle zéro, le plus gros écart du match était bien là, les Hawkeyes menaient 81-73 avec 8 minutes à jouer.

Puis, Tom Izzo a remis les pendules à l’heure sur le banc, et la machine s’est remise en route. Recollant au score petit à petit, Miles Bridges a été sollicité notamment avec cet « up-and-under » de toute beauté :

Au fil du temps, l’écart se réduit lentement mais sûrement. Jusqu’à ce que les deux dernières minutes pointent le bout de leur nez, avec notamment un gros tir primé de Kenny Goines qui fait repasser les Spartans devant, 91-90. Les joueurs d’Iowa n’abdiquent pas, mais après quelques lancers francs de Miles Bridges et des stops défensifs, le score était donc de 96-93 avec 6 secondes à jouer, relance Iowa depuis leur panier. Le même Bridges intercepte et retourne sur la ligne. Deux lancers ratés plus tard, Nicholas Baer remonte le terrain et tente un « Avé Maria » depuis la moitié de terrain, qui rebondit sur l’arceau et retombe sur le côté.

Michigan State a eu chaud, les Hawkeyes n’ont pas démérité mais ils n’ont pas eu de chance de leur côté. Les Spartans ont joué avec le feu, mais ont quand même bien géré les temps forts adverses. Miles Bridges finit la rencontre avec 25 points, en face Tyler Cook a fait des misères avec 26 points. Nick Ward (17 points) et Joshua Langford (15 points) ont eux aussi contribué à la victoire de MSU.

Les highlights :

Dans cette Big Ten, Michigan State n’est pas mort. Mais les 5 matchs en 12 jours les ont un peu fatigués, avant d’affronter #3 Purdue ce samedi. Match ultra décisif, en vue du titre de conférence. Rappelons que Purdue est invaincue pour le moment, et que la saison des Spartans est considérée comme « moyennement bonne » jusque là.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique The Daily Dunk







Facebook




More in News