Connect with us

Vidéos

On aura eu le droit à un upset en finale à Maui : Notre Dame arrache la victoire contre Wichita State !

La finale opposait Wichita State (6) contre Notre Dame (13). Les favoris ont déroulé leur jeu basé sur une attaque très dynamique en première période avant de s’écrouler en deuxième, face au « fighting spirit » de Notre Dame.

La première université citée s’était faite peur contre California en opener puis a roulé sur Marquette en demi-finale. Les joueurs de Notre Dame, aussi appelée « Fighting Irish », ont disposé de l’université hawaïenne qui accueille l’événement chaque année puis ont souffert contre LSU, mais ont validé leur billet en finale tant bien que mal. Pour anecdote, le dernier match entre ND et LSU datait de 1990 avec un certain Shaquille O’Neal (ça ne me dit rien personnellement) dans l’équipe de l’université de Louisiane. Cela mis à part, ce fut un match chaud comme on les aime.

Les Shockers (ça sonne pareil qu’un autre mot) comptaient 16 points d’avance à la mi-temps. Très adroits au shoot (50%), ils avaient aussi mis une grosse pression en défense. Le plan se déroulait à merveille, puis au retour des vestiaires, le coach de Notre Dame a décidé de changer de tactique. La bonne zone bien compacte qui empêche toute tentative de pénétrer dans la raquette. Ne reposant que sur leur shoot extérieur, les joueurs de Wichita State n’ont pas connu la même adresse qu’au début et l’avance a nettement fondu. A 5 minutes de la fin, le score était désormais 55-50, toujours en faveur des Shockers. Mais le momentum était nettement de l’autre côté.

Puis arrivent les derniers instants, on y croit encore du côté de ND, avec une interception qui mène à un lay-up facile, puis une suite d’événements qui ramènent les joueurs à -1. Là, le coach de Wichita State a dit à ses joueurs :

Ne venez pas en aide. Gardez vos joueurs. On montre nos mains et on se bat sur les écrans.

Seulement l’aide est venue quand même, un joueur a dû faire faute pour éviter un panier facile, et le joueur a mis ses deux lancers francs. Derrière la relance est brouillonne, le joueur perd la balle, et c’est fini.

Notre Dame peut enfin inscrire son nom parmi les vainqueurs de ce tournoi qui a une très bonne réputation. On peut voir des noms comme Kansas, Kentucky, Duke ou encore Butler sur la liste des gagnants de ces dernières années. En 2008, ND avait échoué contre North Carolina (avec Ty Lawson MVP du tournoi, true story), mais sont allés chercher cette victoire et l’ont mérité. Bonzie Colson finira la rencontre avec 25 points et 11 rebonds, bien suppléé par Matt Farrell qui finit avec 15 points côté Notre Dame. Chez les Shockers, tout le monde a marqué, mais c’est Zach Brown qui termine le match en tant que meilleur scoreur de son équipe avec 14 points.

Le coach de Notre Dame Mike Brey a célébré cette victoire comme il se doit :

Le résumé du match :

Les joueurs de Wichita State repartent d’Hawaï déçus, mais vont retrouver les parquets mardi contre Savannah State tandis que Notre Dame s’attaquera à l’ogre Michigan State dans une semaine pile.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boutique The Daily Dunk







Facebook




More in Vidéos