Préparez vos imprimantes : le bracket de la March Madness a été dévoilé après le fameux « Selection Sunday » ! – The Daily Dunk
Connect with us

News

Préparez vos imprimantes : le bracket de la March Madness a été dévoilé après le fameux « Selection Sunday » !

Nous avons assisté hier au Selection Sunday, le fameux jour déterminant les équipes qui iront au tournoi national sans avoir été championnes de conférence. Quelques surprises au programme parmi les équipes qui étaient dans la « bubble », et qui donc étaient sujettes à une réunion d’un comité décidant qui va à la Big Dance et qui reste sur le carreau.

Quand on dit « rester sur le carreau », cela veut surtout dire que certaines équipes méritaient vraisemblablement d’aller au tournoi national, mais joueront au National Invitation Tournament, en quelque sorte le tournoi de consolation. Cela s’est sûrement joué à pas grand chose pour ces équipes lors de la réunion du comité, mais c’est tout de même une déception. Voici la liste des universités considérées comme les plus gros « snubs » par la NCAA :

  • USC (23-11) : University of South California. Les Trojans ont fini deuxièmes de la Pac-12 derrière DeAndre Ayton et Arizona. On déplore là un cas assez particulier, étant donné que UCLA, l’université de L.A, et Arizona State sont invitées à jouer un tour préliminaire de la March Madness, alors qu’ils ont fini derrière USC dans la conférence. Plusieurs paramètres rentrent en compte pour ce genre de sélection, cela n’empêche qu’aux yeux de tous, les Trojans devaient être présents.
  • Notre Dame (20-14) : Il s’agit là d’un cas aussi compliqué, étant donné qu’ils ont connu plusieurs blessures de joueurs majeurs. Il manquait un être cher au Fighting Irish, Bonzie Colson, qui est revenu de blessure tard dans la saison. Cela a permit à l’université d’aller en quarts de finale de l’ACC contre Duke. Insuffisant malheureusement.
  • Baylor (18-14) : L’inconstance de cette équipe pourtant prometteuse sur le papier a eu raison de la décision des juges. Pourtant, on sentait une équipe prête à faire sensation, avec notamment quelques victoires contre Kansas, Texas, Texas Tech, que des universités présentes au tournoi. Cependant, la mauvaise passe au moment des matchs de conférence (8-10) et l’élimination au tournoi contre West Virginia n’a pas arrangé leur cas.
  • St Mary’s (28-5) : Le cas typique d’une équipe qui est dans une conférence faible, avec comme seul adversaire notable Gonzaga, une université qui fait régulièrement le tournoi national. La fin de saison a d’ailleurs clairement tourné à l’avantage des Bulldogs, malgré une défaite contre St Mary’s justement qui leur a coûté la première place pendant un certain temps, avant de rectifier le tir. Les Gaels ont joué leur carte à fond, cela n’a malheureusement pas suffit, et on espère qu’ils feront un beau parcours dans le NIT.

Nous ne faisons pas partie du comité, mais nous nous doutons bien de l’impact de Trae Young sur la décision d’envoyer Oklahoma à la Big Dance malgré une fin de saison effroyable. La hype des Sooners est retombée assez bas, et le prodige n’était plus aussi prodigieux. Cependant, son impact médiatique a été tel qu’il n’a laissé personne indifférent. Personne ne l’attendait à ce niveau.

En ce qui concerne les têtes de série, d’après un rapport synthétique des bookmakers de Vegas, Villanova part favori pour aller couper le filet du panier à San Antonio le 2 avril. Voici la version imprimable du bracket, et nous vous invitons à remplir un bracket en ligne sinon avec ESPN sur ce lien.

Le tournoi commencera donc d’abord par le First Four, qui déterminera quelles seront les 4 équipes à intégrer les places restantes dans le bracket, avant de tout lancer le 15 mars, c’est à dire jeudi. A vos brackets !
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News